Noël sobre et green – #3 – Qu’est-ce qu’on mange ?

Hello les petits kangourous,

J-6 avant les réjouissances, j’imagine que les menus sont en préparation chez vous. C’est le bon moment pour réfléchir à faire moins mais mieux et, pourquoi pas, en discuter en famille. Alors, pour éviter de se ruer sur des produits industriels dans le premier hypermarché venu, je commence par où ?

  1. J’achète local et en direct

Et par local, j’entends du local de bonne qualité bien sûr ! C’est plus ou moins facile selon les régions, mais vous trouverez toujours des producteurs sur les marchés près de chez vous. Prenez le temps de discuter, de poser des questions sur leurs méthodes d’élevage et de culture. Attention, il y a beaucoup de revendeurs sur les marchés, en particulier dans les régions touristiques, donc ne vous fiez pas uniquement au béret sur la tête et posez des questions ! Faites un choix éclairé selon vos critères : bio, élevage en plein air, agriculture raisonnée… Achat direct et local ne veut pas nécessairement dire qualité. Donc posez des questions  !

Pas mal d’agriculteurs vendent en direct, sur leurs fermes, ou regroupés en coopérative. Faites une petite recherche sur internet. Au Pays Basque, il y a le réseau Idoki ou la coopérative Belaun par exemple.

2. Je cuisine !

En évitant les plats tout prêts, la planète ET votre porte-monnaie vous diront merci ! Ce n’est pas toujours facile, on manque parfois de temps et d’idées. Mais c’est l’occasion de s’y mettre en famille avec un petit fond de musique de Noël ! Pas la peine de faire quoi que ce soit de compliqué.

Si vous attendez du monde, chacun peut venir avec un morceau du repas. Il n’en sera que plus convivial !

3. Moins mais mieux…

Oui c’est Noël et on a envie de se faire plaisir avec de bonnes choses. Alors justement, tant qu’à se faire plaisir, autant choisir le meilleur : une petite boîte d’excellent chocolat artisanal plutôt que trois kilos de pralinés industriels, une très bonne bouteille de vin bio plutôt que trois moyennes (il paraît que les sulfites aggravent la gueule de bois, une bonne raison de se tourner vers les vins naturels !), une plus petite portion de viande de très belle qualité, du bon fromage fermier…

Pourquoi ne pas tenter un menu végétarien si votre famille y est réceptive ? Ce sera l’occasion de lever quelques préjugés !

Pas besoin de se rendre malade, prendre 3 kilos et se mettre le foie en vrac pour profiter des fêtes !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s