Chez les petits pieds… on s’habille !

Hello les petits canards,

En ces temps de soldes et de flambage de carte bleue, je viens vous parler un peu de fringues et de mode et des moyens de s’habiller de façon plus responsable.

Je n’ai jamais été une fashion victim, les fringues n’ont jamais représenté un énorme budget pour moi. Mais j’aime avoir de jolies choses, je suis la mode à distance disons ! Avec les années, merci la maturité, je fais des choix un peu plus justes, je sais ce qui me va, je reconnais les matières qui vont durer. Petit à petit, surtout avec l’arrivée des petits pieds, j’ai mis en place un système qui fonctionne plutôt bien, pour faire en sorte de nus habiller joliment, sans y laisser un bras et en ayant la conscience à peu près tranquille. Soyons totalement transparents, oui, il m’arrive d’acheter des lots de chaussettes et des culottes à H&M, comme tout le monde. Mais je suis contente de dire que c’est de moins en moins fréquent, et surtout que ça s’arrête généralement là. Comme depuis plusieurs années déjà, il n’y aura pas de grande razzia des soldes.

Voici notre système d’habillage économique et responsable :

  1. On débarrasse !

C’est la première règle, on fait sortir au moins autant qu’on ne fait rentrer. Il y a 2 ans, nous avons aménagé notre nouvelle chambre pour l’arrivée de Mister Petits Pieds. L’espace prévu pour le dressing était plus réduit, il a fallu trier un max et me débarrasser de toutes les innombrables pièces trop grandes, trop petites (le jean de quand j’aurai perdu 3 kilos, toi-même tu sais !), ou que je ne mettais tout simplement pas. J’ai vendu sur e-bay, donné à mon entourage et au secours catholique.

Depuis, c’est devenu le rituel tous les 6 mois, à l’automne et au printemps, je fais un bon gros tri. J’ai trouvé une astuce qui fonction du feu de dieu : je mets tous les cintres du portant à l’envers. Puis, lorsque je range les vêtements au fur et à mesure que je les porte, je mets le cintre à l’endroit. Les vêtements que je ne mets pas reste sur leur cintre à l’envers. Au moment du tri d’intersaison, ils prennent la porte !

Pour les petits pieds, le système est mieux rodé car ils ont pas mal de cousins / cousines et enfants d’amis auprès desquels on distribue facilement. Pour eux aussi, tous les  6 mois, on fait passer les vêtements devenus trop petits et on recycle ou jette ceux qui sont trop abimés.

2. Priorité à l’occasion :

De plus en plus, éviter la fast fashion me tient à coeur. J’aimerais que l’on puisse s’habiller exclusivement dans des marques éthiques, mais c’est un peu compliqué en termes de budget. Donc, la solution qui nous convient le mieux est d’acheter à 90% du seconde main. Ce qui nous permet d’avoir de « belles » choses, inaccessibles neuves. Par exemple, je me suis dernièrement offert une paire de Veja neuves ou presque à 35 euros, ou un lot de 6 pyjamas Petit Bateau en parfait état pour Mister Petits Pieds pour une douzaine d’euros. Avec l’achat de seconde main, le mal est déjà fait, on allonge simplement la durée de vie des objets, au lieu d’entretenir le cycle infernal de la fast-fashion.

J’ai mes habitudes sur E-bay, qui me convient bien. Mais j’aime bien les vides-greniers également, en particulier pour les enfants. Il existe aussi de chouettes boutiques vintage, des groupes Facebook locaux, le Bon Coin, etc. A chacun de voir ce qui lui convient.

Pour ma part, je me crée des alertes sur les marques que j’aime, avec des critères bien précis. Par exemple, Mister grands pieds met toujours les mêmes chaussures, des Stan Smith noires, qu’il faut renouveler une fois par an. J’ai donc une alerte « Stan Smith noires 42 » et lorsqu’une belle occasion se présente, je prends ! La période des soldes est particulièrement indiquée pour faire des affaires : tout le monde vide ses placards avant de faire les boutiques. En revanche, vous vendrez plus difficilement car il y a de la concurrence ! Il faut savoir que pratiquement tout ce que vous trouverez en boutiques style Zara ou même Comptoir des Cotonniers se retrouve forcément sur les sites comme E-Bay ou Vide-Dressing. Créez-vous une alerte style « Pull moutarde kookai 38 », il finira par apparaître !

Dans les périodes de serrage de ceinture, j’essaie de me tenir à une autre astuce qui est top pour faire des économies : j’utilise uniquement mon compte Paypal, qui se remplit au fur et à mesure de mes ventes. Je n’y fais jamais de versement et ne règle jamais par carte bleue. Ainsi, je n’achète qu’avec ce que j’ai vendu, et je ne dépense pas un centime !

3. On achète responsable :

En ce qui nous concerne, on fait peu d’achats de vêtements neufs. Il s’agit essentiellement des sous vêtements et des chaussettes, ou parfois d’un coup de coeur difficile à trouver d’occasion. Du coup, pour la première fois cette année, je vais profiter des soldes pour cibler les marques éthiques et/ou made in France pour faire le plein de chaussettes et culottes, et éviter la fast fashion.

Quelques sites que j’ai repérés :
http://www.kindy.fr
http://www.arsene-shop.com/
https://www.lagentlefactory.com

Et je suis très curieuse de connaître vos recommandations en la matière, on trouve tout et n’importe quoi, à des prix parfois délirants (25 euros la paire de chaussettes… ahem!).

Dans quelques semaines, j’organise aussi un gros troc de fringues entre copines. L’occasion de passer un bon moment autour d’un gouter et de repartir avec plein de nouvelles choses et sans débourser un centime !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s